Hormone zéatine, source de la jeunesse

Pourquoi l'arbre de Moringa pousse de 4 à 8 mètres par an ? Pourquoi cet arbre repousse‑t‑il même s'il a été coupé à la racine ?
« Le Moringa oleifera est la seule plante actuellement connue qui produit, en quantité suffisante pour le corps, le neurotransmetteur naturel la zéatine, clé pour la bonne distribution des acides aminés, vitamines, huiles, antioxydants et minéraux là où ils peuvent réellement participer au maintien de la bonne santé, ou bien où ils peuvent aider atténuer un problème de santé. »
Erwin Bruhns et Hans-Peter Zgraggen dans « Le Moringa, l'arbre miraculeux » (titre original « Der Wunderbaum Moringa »)

Moringa, le miracle de la vitalité

Pourquoi l'arbre de Moringa pousse de 4 à 8 mètres par an ? Pourquoi cet arbre repousse‑t‑il même s'il a été coupé à la racine ? En plus, il développe toute son abondance de branches, de feuilles, de fleurs et de fruits ? Certaines plantes de Moringa peuvent être coupés même quelques fois par mois selon l'endroit de cultivation. Annuellement, l'arbre rapporte dix‑huit à vingt kilogrammes d'extrait, ce qui représente environ trois kilogrammes de poudre de feuilles séchées. Le Moringa est donc probablement l'arbre à la croissance la plus rapide et apparemment l'arbre le plus vital dans le monde.

Moringa, la meilleure source de la zéatine

La zéatine se trouve dans de nombreuses autres plantes mais l'analyse de Lowell J. Fuglie démontre que la feuille de Moringa affiche jusqu'à 0,2 mg sur 1 g. Parmi toutes les plantes étudiées, cette concentration de zéatine est mille fois plus élevée que dans d'autres plantes. Ainsi, le Moringa représente un aliment avec plus de quatre-vingt-dix composantes bénéfiques pour la santé et, dans ce sens, c'est la plante la plus riche du monde. Professeur Thomas Roitsch du biocentre de l'université à Würzburg (publication 056/2004), désigne les cytokinines comme «  la source naturelle de jeunesse ».

Zéatine aide à faire parvenir plus de nutriments à la cellule

La zéatine optimise la croissance cellulaire et la division cellulaire, la transformation des nutriments et le transport d'énergie. Cette hormone végétale est capable d'accélérer la réplication de l'ADN et la synthèse de l'ARN ainsi que faciliter la synthèse des protéines. La zéatine joue un rôle principal à l'utilisation et à l'absorption des matières importantes pour la vie comme les vitamines, les minéraux et les acides aminés. Cette hormone végétale fait augmenter l'exploitabilité des composantes alimentaires d'environ 6 fois. La zéatine ramène les matières essentielles importantes exactement où il en faut pour la prévention ou le traitement, elle les aide à entrer dans le corps de la cellule. Parmi eux, on trouve également les composantes atténuant les inflammations. Vous pouvez imaginez un neurotransmetteur comme un ascenseur de charges qui transporte les nutriments vers les cellules et, de plus, il les installe où il en faut. En fait, la zéatine fait le travail d'un traiteur servant un buffet abondant qui roule jusqu'à chaque cellule pour qu'elle choisisse les nutriments essentielles pour son fonctionnement optimal et le métabolisme. Il n'y a aucune autre substance, même d'origine naturelle, qui en serait capable. Les compléments de nutrition courants, par exemple, de différentes monopréparations issues des laboratoires de chimie qui, de plus encombrent le corps par des toxines – Là, où ils échouent, le moringa agit comme le médicament universel. Il encourage la croissance saine des cellules et agit positivement sur « l'indice de croissance de l'Homme » et sur le développement des cellules saines.

Ainsi, le moringa est non seulement une source extrêmement abondante des matières essentiellement importantes pour la vie mais aussi il favorise les effets de ces substances. Aucun autre aliment n'en est capable ! Le Moringa favorise la détoxication et nettoyage de l'organisme semblablement à la cyanobactérie Ababaena flosaqua et à l'algue Chlorella pyrenoidosa. En même temps, il favorise le développement de l'organise de manière similaire à la cyanobactérie Spriulina ; dans ce sens là, le Moringa est insurmontable. Il est déjà bien connu que le manque des matières essentielles et une détoxication d'organisme absente est néfaste au corps mais aussi à la psyché. C'est aussi pour ça que le Moringa représente une potion de santé parfaite – le remède pour le corps, pour l'âme et pour l'esprit. Le Moringa est une source de zéatine naturelle ce qui donne un potentiel de régénération et de rajeunissement sans pareil. Après, pour le corps, il est absolument simple d'arriver à un équilibre vital sain, la homéostasie.

Zéatine et la ménopause

Puisque la zéatine comme une hormone végétale, possède des effets semblables à celles des hormones humaines, elle aide par la voie naturelle même pour régler l'équilibre hormonal des femmes et filles. Les filles adolescentes, les femmes enceintes, allaitantes ou dans la période de la ménopause devraient certainement s'intéresser aux phytoestrogènes – comme, par exemple, la zéatine, lorsqu'elles peuvent en même temps profiter de nombreux autres effets positifs à la santé que cette plante merveilleuse procure. La preuve en est que les femmes en Asie qui consomment la zéatine du Moringa ou des phytoestrogènes d'autres sources, ne connaissent pratiquement pas les soucis liés à la ménopause.

Bêta‑sitostérol, l'arme efficace pour protéger le cœur

Les stérols sont présents autant dans les végétaux que dans les animaux et dans leurs organismes, ils remplissent tout une gamme de tâches. Le cholestérol, il le trouve chez les animaux et aussi chez les humains. Il est indispensable pour la fabrication des hormones, construction de la membrane cellulaire et pour la production de la vitamine D. D'une part, le cholestérol est une matière importante d'autre part, l'excès du « méchant » LDL‑cholestérol représente un risque car il le danger d'apparition des maladies cardio-vasculaires augmente, notamment l'infarctus du myocarde et l'attaque cérébrale. Par contre, le bêta‑sitostérol est capable de faire baisser le taux de LDL-cholestérol dans le sang. Comme « l'adversaire » du LDL‑cholestérol, le bêta‑sitostérol empêche son absorption à partir de la nourriture, en outre, il fait augmenter le taux de lipides dans le sang. Comme on l'explique dans la partie sur les acides gras, le Moringa contient non seulement l'acide oléique mais aussi une autre substance faisant baisser les hautes valeurs de cholestérol. Les stérols végétaux, comme le bêta‑sitostérol servent de prévention des problèmes avec la prostate et de certains types de cancer de prostate ou de côlon. En outre, le bêta‑sitostérol renforce le système immunitaire, agit avec un effet anti-inflammatoire. Il normalise le taux de glycémie et stimule le fonctionnement du pancréas, le producteur de l'insuline et d'autres enzymes digestives importantes. Ensuite, le bêta‑sitostérol aide prévenir les ulcères et neutraliser les spasmes. Sur cette base, on peut juger le Moringa une arme vraiment merveilleuse contre le niveau élevé de cholestérol et contre tous les risques dérivés.

D'autre composantes alimentaires empêchant les maladies cardio-vasculaires

L'acide aminé arginine dilate les vaisseaux et ainsi diminue la tension artérielle. Les vitamines B6, l'acide folique et la vitamine B12 sont optimaux pour faire baisser le niveau d'homocystéine qui engendre les précipités dans les artères donc à la calcification des artères, appelée aussi l'athérosclérose. Les flavonoïdes dans le Moringa favorisent la « dissolution du sang » et ainsi ils contribuent à la prévention de l'infarctus du myocarde. Les minéraux : le calcium, le magnésium, le potassium, contribuent à l'encouragement de l'activité cardiaque et à la régularisation du rythme cardiaque. Le sélénium fait baisser le risque de l'infarctus du myocarde et de l'accident cérébral. Les acides gras polyinsaturés du Moringa maintiennent les parois intérieurs des vaisseaux souples et font diminuer la concentration du « mauvais » LDL‑cholestérol. Les fibres alimentaires dans le Moringa lient les acides biliaires ce qui favorise leur évacuation. Le niveau de cholestérol descend parce que le cholestérol se transforme en nouveaux acides biliaires. De nombreuses études scientifiques concernant l'action de l'extrait des feuilles de Moringa confirment son influence à la diminution des triglycérides et du niveau de cholestérol dans le sérum sanguin, de même qu'à la baisse de la hypertension. Comme le montrent les expériences animales, le Moringa également empêche l'oxydation du cholestérol et ainsi il protège les artères de dépôts athéromateux.

Lisez aussi :

Moringa que pour les femmes

Mesdames, on peut parler féminin maintenant. Et dans ce domaine, le Moringa a beaucoup à vous offrir.

1417× lu

Moringa – utilisation et effets de l'arbre miraculeux

La plante à utilisation multiple, le Moringa. On peut la recommander à chacun qui veut couvrir son besoin journalier en nombreuses substances importantes comme vitamines, matières minérales et oligoéléments sans qu'il ait à toucher aux compléments de nutrition synthétiques.

1927× lu

Galerie vidéo


Galerie de photos


Les articles les plus intéressants

Visite des plantations en novembre

On vient vérifier les plantations assez souvent. Notre dernier voyage à Sainte‑Lucie en Caraïbes a eu lieu en novembre 2015. Même cette fois-ci, il se...

Moringa – utilisation et effets de l'arbre miraculeux

La plante à utilisation multiple, le Moringa. On peut la recommander à chacun qui veut couvrir son besoin journalier en nombreuses substances importan...

Moringa, la plante à superlatifs avec une teneur en nutriments unique

« Bien que peu ont entendu parler du Moringa, bientôt, il se peut qu'il fera partie des plus précieuses plantes du monde. » - Dr. Noel Vietmeyer, US N...

Moringa, c'est l'abondance de vitamines importantes

« Si on plante du Moringa oleifera, les vitamines pousseront juste à notre porte. » – Organisation Trees for Life