Esthéticienne Eva Mierková : Moringa est merveilleuse pour les soins de la peau

Bratislavienne, madame Eva Mierková est une excellente esthéticienne appréciée dans son entourage. Elle s'intéresse à l'ayurveda, médecine alternative. Elle aime essayer et fabrique ses propres masques selon sa propre recette et le masque de Moringa des Caraïbes en fait partie. Cette dernière nous a intéressée autant que nous avons décidé d'interviewer madame Eva.

Quand est-ce que vous avez eu le premier contact avec le Moringa des Caraïbes ?

Une première rencontre a eu lieu il y a 10 ans environ. Le Moringa est un arbre provenant de l'Inde, de la région de l'Himalaya. Je connais ses propriétés précieuses depuis longtemps, par exemple il contient 45 antioxydants naturels et d'autres vitamines mais je n'avais jamais imaginé son utilisation comme ingrédient pour un masque.

J'ai une cliente qui m'a offert du Moringa importé directement des Caraïbes. Le Moringa des Caraïbes est cultivé sur un sol volcanique et ainsi, il contient plus de nutriments, minéraux et vitamines que des Moringas courants. Je savais dont le Moringa est capable et donc je me suis dit d'essayer à en préparer un masque. J'aime bien travailler avec et les masques sont nourrissants et très bien.

Combien de temps, vous intéressez-vous à l'ayurveda ?

J'ai connu l'ayurveda autrefois encore sous le régime totalitaire. Une amie, originaire de l'ancienne Yougoslavie possédait beaucoup de livres justement sur l'ayurveda. Alors j'ai appris beaucoup surtout à partir de ces livres. L'ayurveda, c'est comme un mode de vie. C'est la façon de vivre et de comportement. Autrefois, je n'avais pas encore eu la pensée que l'ayurveda deviendrait ma partie intégrante. Aujourd'hui, je peut dire que l'ayurveda est devenu ma façon de vivre. Dans mon salon, j'offre non seulement les massages ayurvediennes mais aussi les soins de la peau. L'ayurveda, c'est mon amour de la vie.

L'Inde vous est très proche, ça doit être un merveilleux endroit, n'est-ce pas ?

C'est véritablement un endroit magnifique ? Même si la première visite suscite de différentes émotions. Je pense que la mosaïque des cultures, des parfums, des contrastes, des passions et des histoires humaines. Si quelqu'un voit l'Inde comme un géant bruyant et chaotique où on croise les vaches dans toutes les rues à cause de l'hindouisme, alors je pense qu'il n'a pas vu l'Inde que d'un œil.

Comment donc les femmes indiennes prennent soin de leur peau ?

Les femmes indiennes prennent soin de leur peau encore plus que nous. C'est parce que leur procédures sont aussi une opportunité pour les femmes indiennes de se rencontrer, de partager les expériences. Les femmes indiennes ne sont pas exposées aux rayons solaires, bien au contraire, elles souhaitent d'avoir la peau la plus pâle possible. Pour le peeling de la peau, elles utilisent de différentes ingrédients naturels, par exemple : un sable très fin, elles appliquent sur le visage les jus de feuilles calmantes d'aloe vera ou du Moringa. Très souvent, elles utilisent justement la poudre de Moringa.

Quelles clientes se rendent dans votre salon ?

Il y a des clientes qui viennent depuis l'ouverture de mon salon. J'ai également des clientes qui sont parties à l'étranger mais à chaque fois qu'elles revient, elles se montrent chez moi. En outre, j'ai des clientes que viennent seulement parfois quand elles ont besoin de résoudre leur problèmes soit avec la colonne vertébrale, soit veulent se faire belles pour un événement. De même, j'ai de nombreuses cliente de l'Autriche, notre pays voisin avec qui j'ai une relation très chaleureuse. J'ai réussi à trouver de nouvelles amies grâce au métier et à mon salon.

Vous avez mentionné que vous fabriquer vos propres masques, vous les testez sur vous-même ?

Bien sûr, je teste le masque d'abord sur moi. Mais vu que je n'ai pas tous les types de peau, certaines clientes m'aident.

Dites, pourquoi justement le masque de beauté à partir de Moringa des Caraïbes ?

Tout d'abord parce qu'il a un prix accessible, exceptionnellement influence l'élasticité de l'épiderme, nourrit la peau et en combinaison avec le massage ayurvedien de cosmétique est capable de faire des miracles et fait visiblement resplendir la peau. Il est variable, utilisable sur tout type de peau, peut être combiné avec gel à base d'acide hyaluronique ou avec d'autres dons de la nature.

Qu'est-ce que vous conseilleriez aux femmes pour que leur peau soit toujours belle et fraiche ?

Bien sûr, avant tout, un soin régulier selon le type de la peau mais aussi selon la saison. C'est la seule façon de conserver la jeunesse même en âge mûr.

Lisez aussi :

Hormone zéatine, source de la jeunesse

Pourquoi l'arbre de Moringa pousse de 4 à 8 mètres par an ? Pourquoi cet arbre repousse‑t‑il même s'il a été coupé à la racine ? « Le Moringa oleifera est la seule plante actuellement connue qui produit, en quantité suffisante pour le corps, le neurotransmetteur naturel la zéatine, clé pour la bonne distribution des acides aminés, vitamines, huiles, antioxydants et minéraux là où ils peuvent réellement participer au maintien de la bonne santé, ou bien où ils peuvent...

1558× lu

Moringa que pour les femmes

Mesdames, on peut parler féminin maintenant. Et dans ce domaine, le Moringa a beaucoup à vous offrir.

1417× lu

Galerie vidéo


Galerie de photos


Les articles les plus intéressants

Visite des plantations en novembre

On vient vérifier les plantations assez souvent. Notre dernier voyage à Sainte‑Lucie en Caraïbes a eu lieu en novembre 2015. Même cette fois-ci, il se...

Moringa – utilisation et effets de l'arbre miraculeux

La plante à utilisation multiple, le Moringa. On peut la recommander à chacun qui veut couvrir son besoin journalier en nombreuses substances importan...

Moringa, la plante à superlatifs avec une teneur en nutriments unique

« Bien que peu ont entendu parler du Moringa, bientôt, il se peut qu'il fera partie des plus précieuses plantes du monde. » - Dr. Noel Vietmeyer, US N...

Moringa, c'est l'abondance de vitamines importantes

« Si on plante du Moringa oleifera, les vitamines pousseront juste à notre porte. » – Organisation Trees for Life